Dragon Age, la Chronique des Dragons

Bienvenue ! Voici le forum de l'histoire que j'écris depuis plus de 11 ans, j'espère qu'elle vous plait et que vous passerez d'agréables moments à la lire :) Bonne lecture à tous et à toutes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Notes par planète
Sam 16 Juin - 18:41 par Neosaphira

» Cristaux
Sam 16 Juin - 18:11 par Neosaphira

» Montage images pour les 1 an et demi de guilde sur WoW
Lun 10 Juil - 12:26 par Neosaphira

» Musiques FF traduites et chantées en français sur Youtube !
Sam 8 Juil - 0:02 par Neosaphira

» Melodies of life FFIX
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Theme of love FFIV
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Rydia's theme FF IV
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Nier : Automata
Ven 7 Juil - 23:57 par Neosaphira

» Zero FF Type-0
Ven 7 Juil - 23:57 par Neosaphira

» Answers FFXIV
Ven 7 Juil - 23:56 par Neosaphira

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Sam 16 Nov - 12:10
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Statistiques
Nous avons 7 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est softaz

Nos membres ont posté un total de 1451 messages dans 863 sujets
Nombre de visiteurs

Partagez | 
 

 Chapitre 4 : Espionnage dans la forteresse d’Azzarion

Aller en bas 
AuteurMessage
Neosaphira
Admin
Admin
avatar

Messages : 1160
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 22
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Chapitre 4 : Espionnage dans la forteresse d’Azzarion   Sam 7 Déc - 21:36

Chapitre 4 : Espionnage dans la forteresse d’Azzarion
 
Taelyne arriva enfin à destination, elle survola la ville des Humains et se posa plus loin sur une tour. Elle regarda dans tous les sens pour être sûre que personne ne l’observe, elle reprit alors sa forme elfique et se camoufla dans l’ombre. Elle s’approcha de la porte qui était fermée à clef, aucun problème pour une espionne aussi douée qu’elle. Elle sortit de sa sacoche un fin fil de fer et commença à crocheter la porte, quelques secondes lui suffisaient pour l’ouvrir. Elle rentra dans la prochaine salle, toujours sur ses gardes et ferma la porte derrière elle. Elle vit quelques gardes patrouiller dans le fort mais ils étaient loin d’elle, Taelyne continua à avancer discrètement dans le fort dont elle ignorait tout. Elle continua tout droit et arriva dans ce qui semblait être la salle à manger. Une grande salle contenant une énorme table et beaucoup de chaises. « Il a besoin d’autant de place pour manger ? » se demanda l’elfe dans sa tête. Elle continua à rôder et arriva dans la cuisine. « Non d’un elfe, quelle puanteur ! Comment font-ils pour manger ça ! » Taelyne fit très vite demi-tour et arriva dans le vestibule où elle entendit des voix en bas.
- Si vous voulez bien me suivre, notre Roi attendait votre venue, fit un garde accompagné d’une personne de petite taille et avec une longue barbe.
- Merci mon bon, si je puis vous demander une chope de bière, cette longue marche m’a donné soif
- Naturellement, monsieur, une servante vous la ramènera tout de suite.
Les deux hommes disparurent derrière une porte. Taelyne qui observait toujours fut soudain réveillée par des voix qui venaient de derrière elle. L’elfe se retourna, et avec agilité sauta du balcon pour atterrir là où les deux autres se tenaient avant. Elle comprit alors qu’elle était descendue du premier étage au rez-de-chaussée. Elle chercha une porte mais n’en trouva pas, des gardes étaient positionnés partout, ce qui lui interdit d’ouvrir la porte par laquelle le garde et la petite créature sont partis. Elle entendit un chariot non loin et vit que la servante se dirigeait par ici. Elle roula de côté et attendit que la servante soit assez proche pour se faufiler sous le chariot. Deux gardes ouvrirent alors la porte de ce qui semble être la salle du trône et elles y disparurent.
À peine rentrée dans la salle, Taelyne scruta les alentours pour être sûre que personne ne regardait et sortit du chariot, elle se cacha dans la pénombre produite par un pilier et observa la scène. Le garde était toujours présent avec la créature, Taelyne avait conclu qu’elle venait des montagnes au nord car elle semblait robuste et pas très habitué par le climat de la plaine. Les deux personnes semblaient attendre quelque chose, une voix se fit entendre d’une salle voisine.
- Faites entrez notre visiteur ! Cria une voix haute et forte.
- Suivez moi, je vous prie, lança le garde à cet espèce des montagnes.
Ils rentrèrent dans la salle accompagnée de la servante et du chariot. Et la porte se ferma derrière elle. « Zut » pensa Taelyne en sortant de sa cachette pour s’approcher de la porte. À peine quelques pas fait, la porte s’ouvrit à nouveau.
- Mais où ai-je donc ma tête, j’ai complètement oublié ! Servante, ramenez nous des spécialités s’il vous plait !
La servante sortit de la salle et l’elfe profita pour se faufiler dans la pièce. Il y avait une grande bibliothèque, d’autres petites armoires, une armure en plaques brillante, et au milieu de la pièce un tapis avec une table ronde et des chaises. De grandes fenêtres faisaient entrer de la lumière qui tomba sur la table où étaient assis ce qui semblait être le Roi des humains et le visiteur. Taelyne se cacha dans un angle de la salle puis écouta ce qu’ils racontaient, la servante leur ramena des gâteaux et d’autres petites choses à grignoter.
- J’espère que la route s’est passée sans encombre, dit le Roi en chipant un biscuit
- Tout allait bien, le Roi envoie ses salutations, il n’est malheureusement pas en mesure de se déplacer aujourd’hui, alors il a envoyé son ambassadeur, moi
- Et je vous remercie d’être aussi rapidement venu, vous voyez, notre alliance n’est pas depuis si longtemps, alors nos peuples avons sûrement beaucoup de choses à nous dire encore.
- Oui, nous les nains de la montagne avons des experts en forgerons, le Roi veut donc vous faire part que si vous avez besoin de nos armure de première qualité, on vous fera un prix d’ami. Il prit une grande gorgé de sa bière, dont la moitié atterrit dans sa barbe.
Taelyne en était certaine, c’était un nain, un habitant de la montagne du Gardien du Savoir. Ceux qui sont une menace pour les jeunes loups qui doivent monter la cime pour la bénédiction du dragon afin de recevoir leurs ailes. Elle se tourna à nouveau vers les deux interlocuteurs.
- Et de ce qui est du dragon… le nain regarda le Roi
- Ne vous en faites pas, j’ai envoyé un de mes meilleurs groupes lui parler.
- Et si jamais il ne coopère pas ?
- Eh bien nous allons l’obliger ! Sa force est primordiale si nous voulons écraser ces elfes et ces loups ! Le Roi frappa de son poing la table, et a faillit renverser la cruche de vin.
- Et comment allez vous faire ça ? mon peuple est sage, il connait tous les mystères du monde, et ce dragon n’a jamais levé une seule griffe sur qui que ce soit.
- Alors nous allons le capturer avec un puissant sort !
- Il est protégé par vos petits ensorcellements, mon bon Roi
Le Roi des humains dévisagea le nain avec colère
- Je vous l’ai dit, je m’occupe de tout, vous avez juste à fabriquer le matériel, et je m’occupe de la composition de l’armée, vous comprenez ?
- Absolument, bien je n’ai plus de question à vous poser dans ce cas. Le nain s’affale dans sa chaise.
- Avez-vous ramené ce que j’aimerais tant voir ? Demanda le Roi intéressé
- Mais bien sur, il sortit une épée d’en dessous du tissu qu’il tenait dans la main, elle est faite de matière première et est doté de pouvoirs exceptionnels.
Le nain lui tend la lame qui luit d’une couleur orangée.
- Elle est magnifique. Fabriquez en assez pour une armée de deux cents têtes.
- Bien, enfin quelqu’un qui regarde sur la qualité et pas sur le prix ! Je le ferais savoir aux forgerons
- Peu importe le prix, à quoi sert mon peuple, les impôts seront un peu plus élevés c’est tout. Bien, je vous remercie chaleureusement, si jamais j’ai encore quoi que ce soit à vous communiquer, j’enverrais un de mes gardes.
- Ça marche, alors à bientôt dans ce cas.
Le nain est accompagné par un garde et ils sortent de la salle. Le Roi qui est toujours assis sur la chaise en contemplant la lame fini par se lever.
- Si ces races débiles pensent que je vais rester dans cette vallée alors qu’il y a tellement de territoires à conquérir, ils rêvent, ha ! La guerre commencera bientôt !
Sur ce il sort de la salle et disparait dans ses appartements à gauche du trône. Taelyne pensa que ce Roi est en proie à la folie, mais elle se doutait que les humains étaient tellement fous. Que les nains se soient alliés à eux la fit réfléchir. Mais pas longtemps, elle sortit de la salle et se fraya un chemin vers la cuisine ou une fenêtre était ouverte, elle passa à travers puis se transforma en corbeau et partit pour la ville elfique.
Arrivé à la ville, le soleil s’apprête déjà à aller se coucher. Elle atterrit devant les portes de la ville et prit sa forme de guépard. Taelyne courut au fort et l’atteint en moins de 2 minutes, ce trajet lui aurait au moins prit 10 minutes à pied, en hâtant le pas. Comme dans ses habitudes, elle passa les portes et s’arrêta net devant le trône où elle reprit son apparence d’elfe.
- Ah, Taelyne, de retour de mission, tu as appris quelque chose ?
- Oui, mon seigneur, vous aviez raison avec votre doute, les humains se sont alliés avec les nains de la montagne.
- Les nains ? Comment se fait-il ! Que les humains soient débiles d’accord, mais je n’aurais jamais pensé cela ! Le Roi fit les cents pas devant le trône
- Et ce n’est pas tout majesté, il semblerait que le Roi des humains voudrait obliger le dragon de la montagne d’intégrer son armée en lui lançant un sort.
- Il est complètement pris de folie ?
- Malheureusement je le crains, il a déjà envoyé une unité vers le dragon, mais seulement pour lui parler.
- Très bien, alors c’est vraiment la guerre qu’il veut…
- Il achète toutes les fournitures chez les nains et prend l’argent chez le peuple, je les plains…
- Nous devons mettre fin à tout cela, je vais réfléchir à une procédure. Tu peux disposer, bon travail.
- Merci mon seigneur, mais, est-ce que les loups…
- Ils sont au courant, il y a quelques jours lorsque j’ai envoyé une autre espionne, un loup était avec elle, elle a compris le mot nain mais elle n’était pas convaincue s’ils parlaient d’alliés car c’est à ce moment là qu’ils se sont fait remarqués et ont pris la fuite.
- Je vois… Bien, sur ce je prends congé !
Elle se mit au garde à vous, puis regagna sa forme de guépard et partit pour les jardins où elle chercha Broll…

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragon-age.forumactif.org
 
Chapitre 4 : Espionnage dans la forteresse d’Azzarion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 2 - Dans la forteresse de glace
» La forteresse du Val sans Retour
» Shin - Chapitre 1 : Le retour dans la prison de l'esprit
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age, la Chronique des Dragons :: Autres écrits :: Ère des Loups-
Sauter vers: