Dragon Age, la Chronique des Dragons

Bienvenue ! Voici le forum de l'histoire que j'écris depuis plus de 11 ans, j'espère qu'elle vous plait et que vous passerez d'agréables moments à la lire :) Bonne lecture à tous et à toutes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Notes par planète
Sam 16 Juin - 18:41 par Neosaphira

» Cristaux
Sam 16 Juin - 18:11 par Neosaphira

» Montage images pour les 1 an et demi de guilde sur WoW
Lun 10 Juil - 12:26 par Neosaphira

» Musiques FF traduites et chantées en français sur Youtube !
Sam 8 Juil - 0:02 par Neosaphira

» Melodies of life FFIX
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Theme of love FFIV
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Rydia's theme FF IV
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Nier : Automata
Ven 7 Juil - 23:57 par Neosaphira

» Zero FF Type-0
Ven 7 Juil - 23:57 par Neosaphira

» Answers FFXIV
Ven 7 Juil - 23:56 par Neosaphira

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Sam 16 Nov - 12:10
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Statistiques
Nous avons 7 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est softaz

Nos membres ont posté un total de 1451 messages dans 863 sujets
Nombre de visiteurs

Partagez | 
 

 Chapitre 6 : Les humains et le dragon

Aller en bas 
AuteurMessage
Neosaphira
Admin
Admin
avatar

Messages : 1160
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 22
Localisation : Moselle

MessageSujet: Chapitre 6 : Les humains et le dragon   Sam 7 Déc - 21:41

Chapitre 6 : Les humains et le dragon
 
Les humains arrivèrent au pied de la montagne. Kori regarda vers le ciel.
- Ouah, on devra monter tout ça ? On ne voit même pas le sommet…
- Ne t’en fais pas, j’ai une idée. Répondit Zalera à Kori.
- Ah oui et laquelle ? Demanda Edge sceptique.
- On est alliés avec les nains, non ? Alors allons demander leur aide.
- Pas bête, chef, mais où est l’entrée de leur cité ? Lança Zefiron.
- Bonne question, mais on va bien trouver des nains sur le chemin, allons-y !
Ils commencent à escalader la montagne, le chemin est vallonné et parfois dure à monter mais les paladins tiennent bon et avancent dans les hauteurs.
- Une heure s’est passée et on a monté seulement ça ? On ne distingue toujours pas le sommet ! Grogna Kori énervée.
- Arrête de te plaindre, les nains vont nous aider, ou ont plutôt intérêt de nous aider. Avec leurs griffons ou en nous montrons des raccourcis.
- Au pire on montera tout, tu aimes bien l’escalade, non Zefiron ?
- Arrêtez, concentrez vous à marcher au lieu de vous chamailler ! Je me demande comment vous avez fait pour devenir paladin, vous en êtes vraiment pas digne je trouve. Dit Zalera en colère
- Ah non ? C’est quoi un paladin à tes yeux ? Ria Zefiron à l’adresse de Zalera
- Tu veux vraiment le savoir ? Eh bien quand j’ai passé l’épreuve j’ai dû réciter les préceptes par cœur, écoute bien ! La philosophie de La Lumière peut se résumer à trois enseignements, appelés les Trois Vertus. Ces vertus – respect, ténacité et compassion - sont chacune définie par un principe fondamental et une leçon. Le respect : La première vertu enseignée est le respect. Bien que La Lumière promeuve l’éveil de soi et de l’univers en tant que buts, il est aussi demandé aux pratiquants de voir la connexion entre son prochain et l’univers. Détruire le bonheur d’une autre personne et endommager sa connexion avec l’univers ne sert pas le bien-être du monde, et donc le vôtre non plus. Les pratiquants de la Lumière ne sont, cependant, pas naïfs et savent que les jugements, conflits, guerres et souffrances sont inévitables ; mais ils font de leur mieux pour rendre l’univers meilleur en dépit de ces gênes. La ténacité : La seconde vertu est la ténacité. L’adhésion a cette vertu est, de fait, une part importante de l’entraînement de la Lumière pour exclure les non-croyants, car la réelle dévotion à la philosophie requiert des années pour être acquise. Les jeunes acolytes perdent souvent de vue la signification réelle de la Lumière, et perdent espoir lorsqu’ils réalisent que la compréhension totale de la philosophie requiert une vie entière de sacrifice pour la servir. Le monde est bien plus large qu’une âme solitaire ; et bien que le monde puisse changer une âme en une journée, il faut beaucoup plus de temps pour changer le monde. C’est seulement au travers de la ténacité qu’un serviteur de la Ténacité peut espérer changer le monde. Si certains jeunes étudiants considèrent ceci comme une tâche impossible, d’autres sont galvanisés lorsqu’ils réalisent que, si l’on croit de tout son cœur l’existence d’une connexion entre sa personne et l’univers, l’un ne peut qu’affecter l’autre, peu importe sa taille. Influer sur le monde peut signifier enseigner et instiller l’espoir dans son prochain, ou encore rejoindre d’autres personnes ayant la même vision et travailler avec eux pour créer un changement encore plus grand. La compassion : Lorsque les deux premières vertus sont maîtrisées, l’étudiant peut commencer l’apprentissage de la dernière : la compassion. Le lien entre sa propre personne et l’univers est fort, mais cela n’est qu’un lien isolé. Si un suivant de la Lumière en aide un autre, améliorant son bonheur, son lien avec l’univers se renforce. La joie que lui procure l’aide à son prochain le renforce, et renforce donc l’univers ; il peut donc agir sur l’univers de façon encore plus forte. La compassion est certainement la vertu la plus puissante – et la plus dangereuse aussi. Si quelqu’un s’adonne à la compassion avec trop de ferveur, il risque d’aider alors que son aide n’est pas requise – ou même ‘’voulue’’. Ce zèle peut aisément avoir pour effet de bloquer l’évolution ou le bonheur de beaucoup de gens. D’autres peuvent être désagréables dans leur aide et faire plus de mal que de bien par le biais de leurs actions, augmentant la souffrance et le mécontentement dans le monde. C’est la raison même pour laquelle la compassion est enseignée en dernier ; seuls les sages emplis de compassion sont à même de déterminer qui est réellement en besoin et qui peut évoluer par ses propres moyens.
- Apprendre tout ça ? Ouah… Je comprends maintenant pourquoi tu es devenue maitresse des paladins.
- Les temps ont changés, chef, certes ils nous ont donné ce texte à lire et à « apprendre » mais ils ne nous ont jamais demandé plus, encore heureux pour nous, Zefiron ria de bon cœur. Ah ? Un nain !
- Ah des humains ? Ce n’est pas tous les jours qu’on en voit par ici ! Que voulez vous ? Le nain se baladait avec un ours à ses cotés et un fusil à la main, surement un chasseur.
- On est en mission, nous devons nous rendre au sommet pour parler au dragon. Mais nous nous sommes un peu perdu en chemin. Lança Taelyne.
- Je peux vous aider, venez, je vous montre notre ville et ensuite je vous amène chez notre Roi, il va surement vous aider. Disais le nain, viens Orks !
L’ours suit le nain au pied.
- Eh bien, encore heureux que cet ours est un allié aussi…
Le groupe suivit le nain qui monta plus haut dans la montagne puis appuya sur un interrupteur dans la roche qui fait bouger un rocher, qui releva un passage.
- Nous y sommes, j’espère que vous avez froid, ça va vous réchauffer.
Ils entrèrent dans la montagne qui était extrêmement chaude.
- Bon sang, quelle chaleur, combien de degré avez-vous là dedans ?
- Un peu près 40-60°C, disait le nain en marchant
- Alors là… Je préfère encore la froideur de dehors… répondit Kori.
Le groupe suivait le nain jusqu’à arriver au milieu de la montagne. Une grande forge y était montée et beaucoup de nains y travaillaient en forgeant des armes et armures.
- Ils sont en train de fabriquer les équipements pour votre Roi, pour votre guerre contre les autres races, voici l’entrée du trône, notre Roi attend mon rapport, suivez moi je vous prie.
- Très bien…
Le groupe entra dans une grande salle où le Roi était assis sur le trône. Il se leva en voyant le groupe entrer.
- Ah, Vosur, tu ramènes des invités ?
- Oui mon Roi, ils cherchent à monter chez le dragon et demandent si nous ne pouvons pas les aider à y arriver plus rapidement.
- Eh bien, fit le Roi, nous pouvons vous ouvrir le chemin le plus rapide qui passe par une petite grotte. À moins que vous préfériez les griffons ?
- Le chemin si cela vous convient le mieux. Disait Kori.
- Mais bien sûr ! Vosur, voudrais-tu les ramener à la porte ?
- Oui sire ! Venez je vous conduis au passage.
- Je vous remercie, seigneur ! Disait Zalera, le poing sur la poitrine.
Ils sortirent de la salle et allèrent vers un autre quartier de la ville. Là bas, des escaliers menèrent vers un espèce de vagon.
- Installez-vous confortablement, notre train va vous ramener vers le sommet. Une fois arrivés, il vous suffit de longer la petite grotte et vous arriverez au sommet, faites le tour du pic et vous trouverez la caverne du dragon.
- Merci beaucoup pour votre aide, mon brave. En route !
Le groupe entre dans le vagon qui commença à monter, doucement puis prit en vitesse. L’altitude changea et se fit remarquer car l’air était de plus en plus sec.
- J’espère qu’on est bientôt arrivés ! Cria Kori pour que tout le monde puisse l’entendre.
Sur ces mots, le vagon s’arrêta et le groupe sortit, ils longèrent le chemin comme dit par le nain et arrivèrent enfin dehors.
- Oh ! On ne voit même pas le sol ! On est au dessus des nuages…
- J’espère que personne n’a le vertige, lança Zefiron avec un sourire aux lèvres.
- Allez venez, le dragon est de l’autre coté.
Ils firent le tour du pic et arrivèrent devant la grotte du dragon.
- Nous t’avons enfin trouvé, Neltharaku, le gardien du savoir…
De la grotte se mirent à luire des yeux d’une couleur or qui semblait regarder le groupe d’un air menaçant…

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragon-age.forumactif.org
 
Chapitre 6 : Les humains et le dragon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age, la Chronique des Dragons :: Autres écrits :: Ère des Loups-
Sauter vers: