Dragon Age, la Chronique des Dragons

Bienvenue ! Voici le forum de l'histoire que j'écris depuis plus de 11 ans, j'espère qu'elle vous plait et que vous passerez d'agréables moments à la lire :) Bonne lecture à tous et à toutes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Notes par planète
Sam 16 Juin - 18:41 par Neosaphira

» Cristaux
Sam 16 Juin - 18:11 par Neosaphira

» Montage images pour les 1 an et demi de guilde sur WoW
Lun 10 Juil - 12:26 par Neosaphira

» Musiques FF traduites et chantées en français sur Youtube !
Sam 8 Juil - 0:02 par Neosaphira

» Melodies of life FFIX
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Theme of love FFIV
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Rydia's theme FF IV
Ven 7 Juil - 23:58 par Neosaphira

» Nier : Automata
Ven 7 Juil - 23:57 par Neosaphira

» Zero FF Type-0
Ven 7 Juil - 23:57 par Neosaphira

» Answers FFXIV
Ven 7 Juil - 23:56 par Neosaphira

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Sam 16 Nov - 12:10
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Statistiques
Nous avons 7 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est softaz

Nos membres ont posté un total de 1451 messages dans 863 sujets
Nombre de visiteurs

Partagez | 
 

 Chapitre 7 : La mission commence

Aller en bas 
AuteurMessage
Neosaphira
Admin
Admin
avatar

Messages : 1160
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 22
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Chapitre 7 : La mission commence   Sam 7 Déc - 21:45

Chapitre 7 : La mission commence
Taelyne se réveilla dans sa maison et se leva pour se préparer à la nouvelle journée comme chaque matin. Elle avait donné rendez-vous à Broll dans le jardin de la ville. Elle enfila sa tenue en cuir et ouvrit la porte où de rayons de soleils l'accueillirent de bon matin. Elle marcha tranquillement dans la ville jusqu'à arriver à sa destination. Le jeune Broll était assis dans l'herbe, les yeux clos en pleine méditation. Il entendit néanmoins les pas et ouvrit les yeux.
- Ah Taelyne, Bonjour, je me suis déjà préparé à la séance d'entrainement, disait Broll un sourire aux lèvres.
- Bonjour Broll, toujours fidèle à toi même, à ce que je vois. Alors as-tu saisis le sort que je t'ai appris l'autre jour ?
- Oui, regarde
Il le concentra et une énergie verte commença à crépiter autour de lui. Il tendit sa main vers l'herbe ou une belle plante poussa.
- Excellent, lança Taelyne, tu as compris le don de la croissance ! Tu es rapide, dis donc
- Ah oui ?  Merci, les joues de Broll rougirent face à ce compliment.
- Bien, je peux alors t'apprendre une nouvelle technique, tu es prêt ?
- Bien sûr !
- Alors c'est parti ! Regarde bien ! 
Elle sorti un couteau à lancer et se fait une entaille dans la main, puis elle se concentra et une énergie verte l'entoura et l'entaille se voit lentement se refermer
- A toi de jouer ! Il suffit de canaliser l'énergie de la flore vers toi
- Compte sur moi, j'y arriverais ! 
Il se concentra et fut parcours de l'énergie de la nature, mais une voix le fit perdre la concentration.
- Taelyne ! Le Roi t'appelle dans la salle de trône, il a une nouvelle mission pour toi ! 
- J'arrive tout de suite ! Bon je dois te laisser, désolée Broll mais tu y arriveras à coup sûr. Elle se transforma en guépard et s'apprêta à partir. La prochaine fois qu'on se voit tu connais la technique par cœur ! 
Elle disparu dans les grandes rues de la cité des Elfes...
Kysoca sortit tranquillement de sa tanière, encore à moitié endormie, et s'assit près de l'entrée. Elle laissa le soleil réchauffer son pelage pendant qu'elle regardait la Faille se réveiller. Elle bailla à s'en décrocher la mâchoire puis se secoua comme lorsqu'elle sortait de l'eau.
Rien de mieux pour se réveiller, pensa-t-elle.
Pyla sortit à son tour de la tanière.
- Bien dormi ? Demanda Kysoca.
- Comme un loir !
Haciog trottina vers les deux louves, qui adoptèrent les positions de soumissions.
- Vous deux, vous êtes de garde pour la matinée. Dépêchez-vous de rejoindre les collines !
Il s'éloigna en vitesse sans même laisser le temps aux deux louves de parler.
- Bon, allons-y...fit Kysoca sans grande conviction.
Elles sortirent de la faille sans se presser et grimpèrent sur les deux collines, Kysoca sur celle de gauche et Pyla sur celle de droite. Kysoca bailla à nouveau.
- Qu'est-ce que c'est barbant...marmonna-t-elle.
Taenyne arriva en 4ème vitesse, comme dans son habitude, dans la salle de trône.
- Vous m'avez convoqué, Feänor ? Disa Taelyne encore entouré de brume de sa métamorphose
- En effet, j'ai une nouvelle mission pour toi, disait le roi en inclinant la tête en signe de salut
- Ah, je m'en doutais, et qu'est-ce que c'est ? demanda Taelyne curieuse
- Eh bien, nous avons eu vent que des humains sont allé à la montagne solitaire pour voir le gardien du savoir, à ce qui parait, ils veulent convaincre le dragon à rejoindre leur armée. Je voudrais que tu ailles les espionner et si tu as l'occasion, de parler au dragon, la voix de Feänor semblait inquiète
- Aucun problème, mais que dois-je dire au dragon ?
- Le plan de l'ennemi et que cette guerre est vaine, nous ne devons pas commencer une guerre sinon nos terres telles qu'elles sont aujourd'hui seront détruit, le monde sera plongé dans un bain de sang, tout le monde souffrira ! Et ce seulement pour des terres ! Disait Feänor, sa voix tremblante
- Je comprends, je vais y aller. Et Feänor, je voudrais que vous vous reposer, on dirait que cette guerre vous terrifie, vous ne devez pas trop penser aux conséquences mais aussi à vous, le regard de Taelyne disait long sur son inquiétude pour son roi
- Comment puis-je ? J'ai tellement de choses à faire... L'ennemi pourrait à attaquer chaque minute qui s'écoule, il baissa légèrement le regard oui regarda à nouveau Taelyne
- Ne vous en faites pas, tout ira bien, je veillerais à ce que le monde ne sombre pas une nouvelle fois dans le chaos et la destruction comme autrefois, elle ferma sa main
- Je reconnais ton aide, et je t'en remercie beaucoup, le roi s'inclina bien bas
- Je fais tout pour aider mon peuple et ce monde, lança Taelyne, bien, j'y vais, à bientôt !
Elle prit sa forme de guépard et sorti du palais pour rejoindre la forêt et aller chercher quelqu'un.
De son côté, Kysoca peinait à rester réveillée. Il ne se passait absolument rien. Elle regardait les loups entrer et sortir de la faille. Certains portait des proies fraîchement tuées, d'autres rien. Ses yeux commençaient à se fermer quand elle remarqua une petite tache noire à l'entrée de la faille. Elle l'observa attentivement, et reconnut Shinryu, un petit louveteau très turbulant. Elle se leva et aboya.
- Hé, Shinryu, où tu vas comme ça ? Tu n'as pas le droit de sortir seul !
- Mais je veux voir la forêt ! Râla la petite boule de poils.
- Tu la verras bien assez vite. Allez, retourne dans la faille !
- Nan !
Kysoca soupira.
- Tu veux surveiller l'entrée avec moi? Tu pourras regarder la forêt autant que tu veux, proposa-t-elle alors.
- Oui, youpi ! Jappa le louveteau noir.
Kysoca descendit de la colline, saisit Shinryu et remonta.
- Reste bien au milieu, je ne voudrais pas que tu t'écrase en bas comme une vieille mûre.
Le louveteau s'assit fièrement et regarda partout.
Taelyne traversa en vitesse la forêt jusqu'à voit à l'horizon la faille, territoire des loups de la forêt. Elle changea de forme afin de devenir un loup noir et blanc. Et entra dans la faille où elle se dirigea vers la tanière de l'alpha.
- Salut Edaon, je suis là pour ramener la petite avec moi en mission, elle débute maintenant ! Si tu veux bien la convoquer en lui disant de bien se préparer ! Elle regarda Edaon avec un grand sourire.
Kysoca tourna la tête pour voir ce que faisait le louveteau, et ne vit donc pas passer Taelyne. Elle retourna à sa garde, sans se douter de rien.
Dans la tanière de l'alpha, Edaon discutait avec Keta. Il dressa les oreilles en entendant arriver quelqu'un.
- Bonjour, Taelyne ! Tu es bien matinale.
Le loup marqua un temps d'arrêt.
- Bien. Keta, peux-tu aller la chercher ? Elle est de garde sur les collines.
- Bien sûr.
La louve blanche sortit rapidement. Edaon regarda de nouveau Taelyne.
- J'espère que tu te souviens de ce que j'ai dit. Je compte sur toi pour bien la protéger. Je peux savoir où vous irez ?
Taelyne regarda Keta sortir de la tanière
-  Mais bien sûr, tu peux me faire confiance, je donnerais ma vie si jamais il devrait lui arriver malheur. Je t'informe donc que j'ai reçu la mission d'aller espionner les humains qui sont allés à la montagne solitaire afin de convaincre le dragon de les rejoindre dans leur guerre. Je dois également parler au dragon si j'en ai l'occasion. Feänor est très inquiet pour son peuple et nos terres. Mais si jamais les humains lancent une offensive sur nous, je pense que vos forêts en seront touchées également... Je pense qu'il est temps de faire une alliance le temps que les humains cessent les sombres desseins. Le monde connaitra une nouvelle ère de guerre... 
Elle regarda le ciel à travers l'entrée où le soleil brilla et les oiseaux volèrent comme si de rien n'était
Sur la colline, Kysoca tenait éloigné Shinryu en le retenant avec sa patte. Le louveteau noir tendait une patte vers le collier de la louve.
- Je veux jouer avec ! Allez, s'il te plaît ! Jappait le petit.
-Hors de question, ce n'est pas un jouet. J'y tiens. Tu va encore réussir à le casser.
- Mais nan, promis !
- Non. Calme-toi où tu retourne dans la Faille.
Keta arriva en plein milieu de la dispute.
- Kysoca, Edaon veut que tu viennes le voir. Taelyne est de retour, aboya-t-elle.
La louve rousse et blanche baissa tout de suite sa patte, honteuse.
- D'accord, j'arrive.
Elle reprit Shinryu par la peau du coup et redescendit. Elle le garda jusqu'à être dans la grande place.
- Allez, file, garnement.
Le louveteau repartit en courant. Kysoca se dépêcha d'aller dans la tanière des alphas. Elle se faufila à l'intérieur et arriva dans la grotte. Elle salua respectueusement l'alpha et baissa la tête, les oreilles et la queue. Elle regarda ensuite Taelyne.
- Bonjour ! Fit-elle en souriant.
Taelyne se leva quand Kysoca entra dans la tanière.
- Ah te voilà, tu as grandit depuis la dernière fois je trouve. J'espère que tu es prête pour une aventure, lança-elle à la louve, tu t'es préparée avant ?
Elle regarda Edaon et lui sourit.
- Nous serons de retour dans 2-3 jours si tout se passe bien, ne t'inquiète pas trop, elle sait se débrouiller.
- Tu trouves ? C'était il n'y a pas si longtemps, pourtant.
Kysoca réfléchit quelques courts instants, puis continua :
- Oui, je suis prête. J'ai le collier, et je me suis entraîné tous les jours à rester silencieuse et à utiliser mon élément avec Pyla.
La louve remua le bout de la queue, impatiente.
- Bien, tout le monde est là, aboya Edaon. Kysoca, suit bien Taelyne et ne prend pas de risques inutiles. C'est une véritable mission, ne l'oublie pas.
Kysoca hocha la tête.
- Bon courage, toutes les deux, et rentrez saines et sauves, finit l'alpha.
- Mais bien sûr ! Les chefs sont tous pareils, ils se font tous du souci pour tout et n'importe quoi, tu pourrais donner la main à Feänor, elle ria. Bon, allez Kysoca, la route est longue. A bientôt Edaon
Elle sortie de la tanière et trottina hors de la faille...
Edaon rit de bon cœur.
- Il faut croire que les chefs sont tous un brin paranoïaques. A bientôt, Taelyne.
Kysoca suivit Taelyne hors de la tanière puis hors de la faille.
- Ouf, soupira-t-elle. Tu m'as sauvée d'une matinée de garde et de la surveillance d'un louveteau. Merci !
La louve remua la queue.
- On va où ? Et qu'est-ce qu'on devra faire ? demanda-t-elle.
Tout en courant, elle commençait à avoir un peu peur.
Taelyne ria
- Mais de rien, au moins tu ne t'endormiras pas à ton poste aujourd'hui comme tu le faisais pratiquement. Eh oui je t'ai vu bailler, voici la première leçon en tant qu'espion, il faut toujours regarder autour de soit. Pour répondre à ta question, nous allons gravir la montagne solitaire et espionner les humains qui veulent convaincre ou plutôt obliger le dragon à rejoindre leur armée pour nous aplatir. Nous devrons monter jusqu'aux cimes des nuages, j'espère que tu es endurante ! Mais tu n'as pas besoin d'avoir peur, je suis avec toi, et si tu respectes ce que je te dis, nous serons très rapidement à nouveau à la maison.
Kysoca baissa un peu les oreilles en rigolant.
- Je ne t'ai pas vu passer. Mais je retiendrai la leçon, promis.
Kysoca essaya de voir le sommet de la montagne à travers le feuillage, mais c'était peine perdue.
- C'est la montagne que les gardiens doivent gravir pour recevoir leur rang et leurs ailes, c'est ça ? Je me souviens que quelqu'un nous avait raconté l'histoire, à Pyla et à moi, mais je ne me souviens plus qui... Pour ce qui est de l'endurance... Ce n’est pas trop ça... Mais je te fais confiance !
Kysoca continuait de courir en pensant déjà à la mission et à la montagne. Elle se rendit compte qu'elle errait peut-être le dragon, et son pelage se hérissa d'excitation. Un vrai dragon !
Taelyne regarda en arrière et sourit

- Nos races ont quelque chose de commun alors, les disciples de la nature doivent aussi se présenter au dragon afin d'avoir leur forme de vol. Nous ferons une pause à la tombé de la nuit, et il n'est pas encore midi ! Peut-être que le dragon te bénira ou autre chose, s'il voit que notre quête est pour le salut de la planète, on verra bien.
- A la tombée de la nuit ?? J'espère que j'arriverai à tenir jusque là...
Kysoca regarda à nouveau vers les feuillages des arbres. Elle s'imaginait avec des ailes, comme les gardiens. Elle secoua la tête.
- Je suis trop jeune pour être gardienne. Je suis encore en apprentissage, en plus. Dis, ça fait comment de voler ?
- Ne t'en fais pas, tu y arriveras, au pire on fera une pause... C'est un sentiment de liberté hors du commun, je peux très bien te le montrer si tu veux, on sera plus rapide qu'à pattes
Elles continuèrent à courir, laissant la belle forêt derrières eux.
- Nous entrons dans le territoire des Humains, il ya des tours de gardes partout, il faut être vigilant.
- Me montrer ? Mais comment ?
A l'orée de la forêt, Kysoca ralentit un peu et regarda derrière elle. C'était la première fois qu'elle quittait la forêt. Elle se sentait mal à l'aise, et surtout facilement repérable sans le feuillage épais des arbres. Son pelage se hérissa légèrement. Elle rattrapa Taelyne.
- Des tours de garde ? A quoi ça ressemble ? A des petites collines comme devant la Faille ?
Taelyne ria à la question de Kysoca, non pas pour se moquer
- Ce sont des tourelles construite en bois et les humains y sont perchés dessus pour tirer sur un ennemi. Je peux te le montrer en me transformant en corbeau et te soulever avec mes pattes, mais si tu as le vertige ce n'est pas la peine. Mais se faire porter n'est pas le même sentiment que de voler soit même dans le ciel... Elle regarda autour de soit pour être sûr de ne pas être repéré par l'ennemi.
- J'espère qu'on ne verra pas ces...tourelles. Elles ont l'air effrayant... Je ne pense pas avoir le vertige, mais... Une autre fois peut-être... On est plus visible à pattes ou en volant ?
Kysoca chercha du regard les postes de garde décrits par Taelyne, et n'en vit aucun, au grand soulagement de la louve. Elle tourna la tête. La forêt était déjà loin.
Taelyne la soulagea
- Ne t’en fais pas, les tourelles sont surtout autour du fleuve qui coule plus au sud, à moins qu'ils ont en bâti de nouvelles... Eh bien, je dirais que c'est pareil, certes on est plus rapide en vol qu'à pattes, pour ce qui est du repérage, ça ne change pas, ils ont des longues vues dans les tourelles pour examiner chaque zone de la région... Je pense que personne n'en recevra l'idée de voir un corbeau et une louve dans le ciel, hahaha
Kysoca rit de bon cœur.
- J'imagine bien leur tête s'ils...
Elle s'arrêta d'un coup en se rendant compte de quelque chose.
- Euh...Mais ça ressemble à quoi, un humain ? J'en ai seulement entendu parler...
Kysoca baissa les oreilles en souriant. Elles devaient les espionner, et elle ne savait même pas à quoi ils ressemblaient.
Taelyne lui sourit
- Un humain, ils ont de larges épaules, plus larges que nous les elfes, ils aiment bien manier les armes lourdes, ils sont dépourvus de toute grâce et certains ne vivent que pour trancher... Les mâles ont une barbe et des cheveux souvent en couleur blé ou allant jusqu'au noir, les femmes sont un peu plus petites et plus minces et portent des bijoux. Ils mesurent dans les 1m50 à 1m90, habillés d'armures lourdes ou simples ils aiment bien courir tête baisser dans le tas, des idiots quoi, elle ria. Bien, le chemin pour monter est là bas, sauf qu'à part les humains ont tombera surement également sur des nains...
Kysoca essayait de se les représenter en tête. Au moins, elle pourrait les reconnaître. La louve regarda dans la direction indiquée par Taelyne. La montagne était proche. Elle leva la tête.
-Je ne vois même pas le sommet ! S'écria-t-elle.
Des nuages cachaient le sommet. La louve regarda ensuite le chemin. Il était assez raide, et parsemé de cailloux.
- Des nains...?
Taelyne s'arrêta un moment pour regarder autour d'elle
- La montagne est très haute, le perchoir du dragon est au-delà des nuages. Cette montagne appartient au peuple des nains, du moins, ils ont bâti leur cité à l'intérieur, il y a surement des gardes sur le chemin. Alors tu n'es toujours pas fatigué ? On continue ?
- A l'intérieur ? Ils ont réussi à creuser dans la montagne ? Ils doivent être forts...
Kysoca s'étira longuement.
- On peut continuer, ça va, dit-elle.
Elle regarda en vitesse ses coussinets. Elle ne vit aucune coupure.
- Tu n'as rien aux coussinets ?
Taelyne regarda la louve qui leva sa patte pour contrôler ses coussinets
- Les nains sont très petits, pas plus grand que 1m50, mais ce sont les enfants de la terre et ce sont eux qui fabriquent les meilleurs armures... Mes pattes sont protégés par un sort ne t'en fais pas, sinon ils seront déjà coupés, je suis peut-être une louve mais pas aussi forte que vous dans la nature.
- Les armures, ce sont les plaques de métal ? Un loup en avait une fois ramené à la Faille. J'ai essayé de mordre dedans, mais tout ce que j'ai réussi à faire, c'est perdre une dent de lait... Le sol de la forêt est doux comparé à ici, j'espère que ton sort tiendra le coup.
Kysoca releva la tête. Elle balançait lentement la queue de droite à gauche, déterminée.
- On y va ?
Taelyne hocha le tête
- Oui, du métal, de la mailles, des plaques, du tissu ou du cuir... Nous devrons être extrêmement silencieuses et attentives... Allons-y
Taelyne commença à marcher, en essayant de ne pas courir mais en marchant hâtivement et sans bruit...
Kysoca suivit Taelyne en prenant garde de ne pas marcher sur des pierres trop pointues. Elle trottinait en essayant de faire le moins de bruit possible et sans faire racler ses griffes sur la pierre. De temps en temps elle levait la tête et sentait l'air pour vérifier s'il n'y avait pas d'odeurs suspectes.
Taelyne lui fit signe de s'arrêter un moment, planqués sous un bord de roucher.
- Tu vas voir ce qu'est un nain, chuchota-elle
Un nain passait par le chemin, un fusil à la main et à coté de lui un ours polaire qui s'arrêta pour renifler l'air
- Allez viens, nous devons nous hâter d'aller à la porte ouest ! Un rassemblement s'y fait pour partir à la cité des humains ! 
L'ours regarda son maitre et se mit à avancer à pied.
- Ainsi ils veulent se rallier aux humains... Nous devons nous dépêcher. Ils vont à l'ouest, nous allons donc escalader la montagne par l'est, en espérant qu'il y ait un chemin... Viens
Taelyne hâta le pas en faisant aucun bruit semblant voler au dessus du sentier rocheux.
Kysoca se dépêcha de se cacher derrière Taelyne. Elle sentit l'odeur du nain, et fronça le museau. Elle n'aimait pas cette odeur. Elle plaqua ses oreilles en arrière et leva un peu la tête pour voir au-dessus de l'épaule de l'elfe. Elle observa le nain et l'ours blanc. Elle ne comprenait pas un mot de ce qu'ils disaient, mais Taelyne traduisit. Elle s'assit quand le nain disparut et souffla, mais se releva bien vite et suivit l'elfe, sans un mot.
Ils arrivèrent enfin au flanc est de la montagne qui était très étroite et ne laissa pas beaucoup d'accès pour escalader, surtout pour une louve
- Bien, les choses se compliquent, on dirait qu’on n’a pas le choix que de contourner la montagne pour chercher un autre chemin. Elle fit un sourire à la louve, à moins que tu acceptes que je nous y ramène en vol...
Elle regarda tranquillement la louve en attendant une réponse.
Kysoca s'assit à côté de Taelyne et regarda le chemin. Elle ne pourrait jamais grimper ici.
- En... Vol ?
Le regard de Kysoca passa de l'elfe à la montagne puis se reposa sur Taelyne.
- Euh... Si c'est pour aller plus vite, alors d'accord. Tu es sûre que tu arriveras à me porter ?
Taelyne sourria
- Regarde par toi même
Elle se transforma en un énorme corbeau noir
- Tu penses que c'est assez pour te porter ?
Kysoca regarda l'elfe bouche bée, impressionnée. Elle était plus grande qu'une louve adulte !
- Alors là, oui, je suis sûre que tu y arriveras ! Aboya-t-elle.
Elle regarda vers le sommet puis se leva.
- Je grimpe sur ton dos ?
Taelyne laissa échapper un croissement
- Si tu arrives à te tenir sur mon dos face au vent, oui, sinon je te prends avec mes griffes, comme tu le sens
Elle étira ses ailes pour se préparer à voler.
- Plutôt avec les serres alors.
Elle s'approcha des griffes de Taelyne et les regarda. Elles étaient immenses, aucune chance qu'elle tombe avec ça !
- Allons-y...
Taelyne s'élança dans les airs, ouvrant ses serres pour les envelopper doucement autour de la louve
- Bien, j'essaye de nous ramener le plus haut possible.
Elle monta en pique vers les nuages et ils virent le pic de la montagne. Autour d'eux se trouvait le ciel bleu et le soleil qui descendit doucement.
Taelyne chercha autour d'eux un endroit pour se poser afin d'espionner tranquillement les humains et le dragon. elle vit un petit rocher pas loin d'eux où ils entendront les paroles des humains
- Attention je descend !
Elle contourna le sommet et se posa derrière une falaise, ouvrant ses serres pour délivrer la louve de son étreinte. Elle se posa et se retransforma en louve.
Kysoca retint un cri quand Taelyne monta comme une flèche. Mais le spectacle qui s'offrait à elle lui fit oublier tout le reste. Le ciel était bleu et tellement lumineux qu'elle dut fermer à demi les yeux le temps que sa vue s'y habitue. La louve se laissa porter jusqu'au rocher puis regagna la terre ferme.
- C'était magnifique ! Chuchota-t-elle, de peur de faire trop de bruit.
Elle remuait la queue en souriant.
- N'est-ce pas ? Fit Taelyne d'un ton plutôt triste, c'est pour ça que nous devons arrêter les humains, si nous les laissons faire, le monde sera plongé dans le chaos de la guerre, le monde sera baigné dans le sang de milliers d'innocents... C'est ce qui me pousse à me battre. Bien nous arrivons à temps pour les négociations, voyons voir ce qu'ils ont à se dire...
Taelyne se concentra sur les voix de l'autre coté de la falaise...
Kysoca baissa les oreilles.
- Je comprends mieux pourquoi il faut les arrêter...
La louve redressa les oreilles et écouta les voix, même si elle ne comprenait pas. Tout ce qu'elle pouvait comprendre, c'était le ton de la discussion et si celui qui parle était énervé ou joyeux. Comment Zear faisait-il pour faire ses missions tout seul ? Elle pourrait peut-être essayer d'apprendre leur langue. Elle regarda Taelyne d'un air interrogateur.
Taelyne écouta d'un air concentré
- Oh puissant dragon, Neltharaku, gardien du savoir. Nous sommes venus à votre rencontre afin de vous demander de l'aide pour une bataille à venir
Le dragon sorti de sa tanière, il n'afficha aucune expression hostile mais curieuse
- Que puis-je y gagner en vous aidant à massacrer des habitants de ce monde, gronda t-il
- Eh bien, puissant dragon, notre roi pense qu'en prenant les terres, le monde pourra vivre en la paix et l'équilibre tel qu'il aurait toujours dû être
- Le monde est en paix, vous préparez une guerre qui n'a aucun sens, humains. Vous quatre, les gardiens de la Lumière en ce monde, dites-moi : où voyez-vous du mal sur cette planète ?
- Nous n’en voyons aucun, en tout pas pour le moment. Mais notre roi affirme que si nous laissions les autres races faire, ils nous anéantiront bientôt !
- Eh bien, intendants de la lumière, je peux vous assurer que cette heure ne viendra jamais, dites à votre roi qu'il est nul besoin de guerroyer
- Sauf votre respect, mon seigneur, mais notre roi insiste que...
- Votre roi ne sait rien des autres races, vous n'avez jamais voulus vous allier à eux, vous leurs êtes hostiles alors qu'il n'ya aucune raison de l'être. Les autres races sont sages et bienveillants, ils font tout pour que la nature et l'équilibre soit préserver. Ce ne sont toujours que vous, les humains qui cherchent à les dominer ! Le dragon se mit en colère
- Mon seigneur, je vous prie de réfléchir, vous pourriez devenir le plus grand...
- Je n'en ai rien à faire de vos hauts rangs politiques ! Et maintenant disparaissez avant que je doive vous flamboyer !
Le grand dragon poussa un cri terrifiant et les humains repartir rapidement. Le dragon resta longtemps debout devant sa tanière.
- Je vous sens... Une elfe et une louve... Ne vous cachez pas, avancez ! 
Taelyne fixa la louve et elle sorti de leur cachette.
Kysoca écoutait le dragon. Elle le comprenait, lui. En se penchant un peu sur le côté, elle vit les humains partir. Elle sursauta quand Neltharaku leur parla. Elle suivit Taelyne, les oreilles baissées et la queue entre les pattes par peur. Elle s'assit à côté de Taelyne et observa le dragon. Il était bien plus grand que ce qu'elle imaginait. Il s'était énervé, il ya quelques instants. Kysoca espéra qu'il se calmerait vite.
Taelyne prit sa forme elfique et s'inclina face au dragon.
- Neltharaku, gardien du savoir, pardonnez-nous de vous avoir espionné, nous avons reçu l'ordre d'arrêter ces humains avant qu'ils troublent votre sanctuaire.
- Malheureusement vous arrivez un peu trop tard, ma chère, je vous reconnais, vous être une des rares elfes qui ont ce grand potentiel en eux, je vous avez béni lors de votre dernière visite qui remonte déjà à plus de dix ans
Le dragon regarda la louve peureuse.
- Et que apportez vous là, une jeune louve, courageuse, au cœur vaillant
- Oui, elle m'a accompagné dans cette mission, car elle voulait apprendre plus sur le monde et devenir plus fort pour reposer les menaces
Taelyne regarda Kysoca avec un sourire.
- Eh bien, jeune Kysoca, lança le dragon sans que personne ne l'ait informé de son nom, raconte moi donc un peu de toi, et détend toi, tu n'es plus en territoire ennemi !
Kysoca fut surprise. Comment le dragon connaissait-il son nom ? Elle leva un peu la tête, mais sans redresser ses oreilles. Elle s'inclina avant de parler.
- Je... Je viens de la Faille. Pour l'instant j'apprends les rudiments de la meute et j'ai commencé aujourd'hui un entraînement pour devenir espionne. J'ai une sœur du nom de Pyla. On a chacune choisi notre pouvoir par rapport à l'autre. Elle a choisi l'eau et moi la foudre, pour pouvoir mieux protéger la meute. Mes parents... Mes parents sont morts quand Pyla et moi n'avions que trois mois. Ce sont des humains qui les ont tués...
Kysoca baissa la tête.
Le dragon l'écouta attentivement
- Eh bien, on dirait que tu as déjà dû vivre de nombreux moments difficiles, jeune Kysoca... Je ne vais pas te bénir d'ailes puisque ton chemin n'est pas de devenir gardienne, mais je souhaite t'accorder autre chose. Dis-moi jeune louve, que voudrais-tu ? Demanda le dragon d'un air insistant
- Ne sois pas si timide Kysoca, Neltharaku est l'allié des animaux
- Autrefois je respectais les hommes... Mais ce fut il ya très longtemps, aujourd'hui je ne les reconnais seulement comme bouchers... Alors ma petite, j'attends une réponse, il lui souri.
 
Kysoca réfléchit longuement à la proposition de Neltharaku.
- Je souhaiterai avoir une plus grande agilité, pour fuir plus rapidement en cas de danger, et pour attraper plus de proies pour ma meute, dit-elle finalement.
Le dragon la regarda attentivement
- Oui, une requête utile, je vais donc te bénir avec l'agilité. L'élément principal du chat, il peut escalader des parois sans le moindre problème, il est si agile qu'il semble invisible à l'oeil nue et il est le plus rapide des prédateurs. Prend ceci jeune louve, que ce présent puisse te servir.
Une plume entourée d'une lumière bleue descend vers la louve, la plume semble fusionner avec la louve qui est entourée de l'aura bleutée, puis une plume de couleur noire apparait sur l'épaule de la louve
- Ouah chouette, disait Taelyne avec joie
- Te voilà dotée de l'agilité, pour activé ton don, il suffit de toucher le symbole avec ton museau et tu seras à nouveau enveloppée de l'aura. Bien, vous deux, si vous n'avez rien contre je vais vous téléporter chez vous, je pense que la longue route vous a fatigué
- Je vous remercie Neltharaku, prête Kysoca ?
Kysoca regarda avec émerveillement la plume s'approcher d'elle et fusionner avec elle. Elle la trouvait vraiment jolie.
- Merci infiniment! aboya-t-elle à Neltharaku, les yeux brillants de joie.
Elle toruna la tête vers Taelyne.
- Oui, je suis prête.
Neltharaku fait apparaitre un portail
- Bien, jeunes gens, je suis sûr que ce n'est pas la dernière fois que nous nous verrons. Ce portail vous ramènera à la faille, au revoir
- Merci, nous vous devons beaucoup. Ah, une question encore, qu'allons nous faire si une guerre éclate ?
- Rassurez vous, je suis de votre coté, jamais je le laisserais ces humains conquérir le monde et le plonger dans le chaos, je ne le permettrais pas tant que je suis le protecteur de la paix
- Merci infiniment, je vais pouvoir aller rassurer mon seigneur, annonça Taelyne avec joie
- Saluez le de ma part, cela fait longtemps que je ne l'ai plus vu
- Ce sera fait, à bientôt !
Ils traversent le portail et disparaissent.
Kysoca suivit Taelyne jusqu'à l'entrée du portail. Avant de le traverser, elle se retourna vers le dragon et inclina la tête.
- Merci !
Elle regarda la portail, prit une grande inspiration et le franchit.
Le portail se rouvrit brièvement à l'entrée de la Faille. Kysoca, perdant l'équilibre, s'affala dans la poussière. Elle se relevât rapidement et s'ébroua, l'air de rien.
- Incroyable ! jappa-t-elle. On est vraiment devant la Faille !
Taelyne sortit de la faille et répondit à la louve
- Oui, un des pouvoirs de Neltharaku parmi tant d'autres... Tiens, regarde je crois que ta soeur vient t'accueillir. Je pense que tu dois aller faire ton rapport à ton supérieur, moi également alors je te dis à bientôt
Elle se transforme en guépard
- Tiens toi prête, lorsque j'aurais une nouvelle mission je reviendrais, jusqu'à la, bon repos !
Elle partit aussitôt dans la forêt...
- Neltharaku est formidable !
Elle remua la queue en voyant Pyla arriver en trottinant.
- A bientôt ! Je guetterai ta venue avec impatience !
Elle regarda Taelyne s'éloigna puis salua sa soeur. La louve blanche renifla avec curiosité la marque de la plume.
- Elle sent la magie, murmura-t-elle.
- Elle vient de Neltharaku !
Elle lui raconta tout ce qui c'était passé. Pyla l'écouta, pleine d'admiration.
- Je file faire mon rapport à Edaon.
- D'accord, je t'attendrai à la tanière.
Kysoca courut jusqu'à la tanière de l'alpha, où elle résuma ce qu'elles avaient vu et entendu.
Taelyne arriva à Eärondir en 10 minutes, sans s'arrêter, elle fila droit vers le sanctuaire de Fëanor qui senti déjà sa venue
- Ah Taelyne, de retour de mission ? 
Elle se transforma en elfe
- Oui, Neltharaku a fait fuir les humains et m'a révélé qu'il se battrait contre eux si une guerre devait éclater
- Ah ! Il se laisse tomber assis sur son trône, je suis rassuré...
- Vous voyez, tout va rentrer dans l'ordre, ne vous en faites pas, déclara Taelyne rassurante
- Oui, je fais confiance à Neltharaku
- D'ailleurs il m'a demandé de vous saluer de sa part
- Merci Taelyne, tu peux aller te reposer, bon travail. Je te convoquerai dès que j'ai une nouvelle mission.
- Très bien, au revoir !
Elle reprit sa forme rapide et partit en vitesse pour aller voir Broll dans les jardins...
 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragon-age.forumactif.org
 
Chapitre 7 : La mission commence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age, la Chronique des Dragons :: Autres écrits :: Ère des Loups-
Sauter vers: